Découvrir les Cantons-de-l’Est avec Our American Dream

gorge-coaticook-01

Comme tu l’as peut-être remarqué sur Instagram, nous sommes retournés le weekend dernier dans les Cantons-de-l’Est. À cette occasion, nous sommes allés à l’Estrimont où nous avions déjà séjourné en janvier dernier. En l’espace de 6 mois comme tu peux l’imaginer, les paysages ont bien changé et on a vraiment eu l’impression de découvrir un nouvel endroit (et surtout notre valise s’est bien allégée) ! Doudounes, grosses chaussettes et bonnets ont été remplacés cette fois-ci par des tenues beaucoup plus légères. Ce weekend aura définitivement marqué le retour du soleil que l’on attendait tant !

Quel plaisir de retrouver l’Estrimont avec un temps pareil ! La piscine extérieure nous a carrément fait de l’œil malheureusement on n’a même pas eu le temps d’y tremper un orteil. En revanche, on n’a pas résisté longtemps à l’envie de retourner profiter du spa, mais cette fois-ci dans des conditions beaucoup plus agréables (bien que l’expérience du spa nordique en hiver c’est quand même quelque chose !). Si ce n’est pas déjà fait, on t’invite à consulter notre article de janvier dernier où on te parle un peu plus de cet hôtel proche de Magog.

Le weekend a été plutôt chargé, il y a tellement de choses à faire dans le coin ! On te propose ici un programme sur 2/3 jours, mais c’est aussi tout à fait possible de l’étaler sur 4 ou 5 jours en prenant plus le temps et surtout pour profiter de l’hôtel et se prélasser au soleil.

estrimont

 

Voici notre programme :

 

Jour 1

16h – Après environ 1h30 de trajet depuis Montréal, nous voici arrivés à l’Estrimont. Changement de décor total puisqu’après avoir connu l’hôtel sous la neige, on le retrouve désormais sous un beau soleil et entouré de verdure ! Aussitôt nos affaires déposées dans la chambre, nous avons filé direction Sherbrooke à moins de 30 minutes de là pour un festival culinaire (STEBUC) où des chefs de la région se réunissent pour nous faire déguster leurs plats et boissons signatures.

festival-culinaire-02

festival-culinaire-04

festival-culinaire-03

festival-culinaire-01

C’est sous un bel orage que nous sommes arrivés sous les grands chapiteaux du festival, mais par chance il a très vite laissé place à un beau soleil pour terminer la journée. Le principe était plutôt sympa, on paye son entrée 25 $ ce qui nous donne droit à un verre de dégustation offert et 15 coupons que l’on échange avec les mets de son choix. L’événement se déroulait dans le parc Jacques Cartier, on en a donc profité pour faire une petite balade digestive sur la promenade du Lac-des-Nations autour de la rivière Magog.

 

riviere-magog

21h – De retour à l’hôtel, on a vite enfilé nos maillots pour profiter du spa à la belle étoile : petit sauna et bain tourbillonnant pour terminer cette journée sur une note de détente.

Jour 2

7h30 – On commence la matinée avec un copieux petit-déjeuner à l’Estrimont. Il y en a pour tous les goûts, qu’on aime manger salé ou bien sucré. 9h – La veille, on avait pris rendez-vous pour un petit moment de détente au centre Amérispa de l’hôtel, c’est mon anniversaire alors on s’est accordé ce petit plaisir. Un gommage saveur cidre de glace (l’odeur est dingue) pour moi et massage thérapeutique pour monsieur. Après ce petit moment de relaxation, nous sommes prêts à attaquer nos visites de la journée.

dejeuner

dejeuner-01

10h30 – Direction le parc Découverte Nature à Coaticook. Un petit parc où se trouve la pisciculture la plus sophistiquée d’Amérique du Nord. On peut d’ailleurs la visiter au cours d’une petite visite de 30 min où un guide nous explique un tas de choses sur les poissons, notamment sur ceux qui peuplent le St-Laurent. Le parc offre aussi la possibilité de pêcher dans deux de ses étangs, c’est compris dans le prix de l’entrée et on peut ensuite déguster son poisson fraîchement pêché. Sur place on peut même cueillir des herbes aromatiques pour cuisiner le poisson à son goût sur le barbecue. C’est une visite vraiment propice aux familles puisque le parc n’est pas trop grand et propose des activités plutôt ludiques pour les enfants.

decouverte-nature

decouverte-nature-02-size

PARC DÉCOUVERTE NATURE
Durée de la visite : environ 1h30
Tarif : 15,50 $ / adulte
Adresse : 2471, chemin Baldwin-Barnston, Coaticook

13h30 – Après manger, on a filé au Parc de la Gorge de Coaticook à moins de 20 min en voiture du Parc Découverte Nature. On en avait entendu parler à plusieurs reprises et on avait vraiment hâte de le découvrir. Pour s’y rendre, on est passé par le petit village de Coaticook qui est vraiment super mignon (mention spéciale pour les lampadaires de la ville auxquels sont suspendues plusieurs petites lanternes). Une fois à l’entrée du parc, tu peux emprunter une petite carte des sentiers de randonnées pour te repérer. Nous en avons fait deux, le Sentier de la Gorge (incontournable) et le Sentier de la Montagne. Pas besoin d’être un super athlète, les randonnées sont accessibles à tous. Le Sentier de la Gorge est le plus populaire, car il permet d’accéder au pont suspendu le plus long d’Amérique du Nord (il a été le plus long du monde jusqu’en 2006). Cette passerelle de 169 mètres de long surplombe la gorge à 50 mètres du sol.

gorge-coaticook-04

gorge-coaticook-05

Le Sentier de la Gorge est un parcours de 3.5 km, donc compte environ 1h30 de balade. Le pont n’est pas le seul attrait du parc puisqu’en chemin tu trouveras aussi une tour d’observation, depuis celle-ci on bénéficie d’une belle vue dégagée sur le parc et ses alentours. Tu verras en chemin un barrage ainsi qu’une petite grotte. Il y a même une centrale hydroélectrique fonctionnelle qui alimente, depuis 1928, environ 1/3 de la ville de Coaticook.

La gorge a été formée suite à la fonte du glacier du Wisconsin qui a entrainé la création du lac préglaciaire de Coaticook. Le lac, qui fait place à la rivière, a ensuite creusé la gorge par un phénomène d’érosion. D’ailleurs, la gorge ne cesse de s’approfondir, la rivière s’enfonce d’environ 3mm chaque année !

Tu as en sûrement déjà entendu parler mais c’est dans ce parc que se déroule Foresta Lumina, un parcours multimédia de plus de 2 km.

foresta-lumina-2

foresta-lumina

PARC DE LA GORGE DE COATICOOK
Durée de la visite : entre 2h et 3h
Tarif : 7,50 $ par personne
Adresse : 400 Rue Saint-Marc, Coaticook

 

17h – Après une belle rando, quoi de mieux que de se rafraîchir avec une bonne glace ? Nous avons eu l’occasion de passer par la Laiterie de Coaticook avant de rentrer à l’hôtel afin de déguster quelques-uns de leurs produits. C’est le paradis des amateurs de crème glacée (donc de tout le monde non ?) !

On y trouve toute sorte de glaces (sundae, glace molle, glace dure…) et surtout le choix de parfums est impressionnant ! Un de leur best-seller est la glace à la tire et pépites d’érables, mais mon petit coup de cœur va à la glace biscuits et crème, j’aurais pu en manger un pot entier ! Si ça t’intéresse, mais que tu ne veux pas aller jusqu’à Coaticook, tu pourras trouver leur crème glacée chez IGA.

laiterie-coaticook-01

laiterie-coaticook-02

laiterie-coaticook-04

laiterie-coaticook-03

La laiterie ne fait pas que des glaces, elle propose aussi ses propres fromages, notre péché mignon ! Là encore, on a pu en tester plusieurs sortes et on doit absolument te conseiller les tortillons à déguster à l’apéro. Parfait avec un petit rosé en terrasse !

La laiterie met un point d’honneur à offrir à sa clientèle des produits à base de lait non modifié, le plus pur possible. Et tous leurs contenants sont entièrement recyclables, une belle initiative. La laiterie a fêté en 2015 son 75e anniversaire, et au vu du monde qui s’y trouvait, on peut dire que c’est une sacrée institution dans le coin !

Si tu es dans les Cantons-de-l’Est, on te conseille vraiment d’y faire un petit arrêt, les soirs d’été ils sont même ouverts jusqu’à minuit ! Niveau prix, les glaces sont très abordables pour la qualité. Il y a même un petit musée du lait à l’intérieur avec des objets d’époque.

 

LAITERIE DE COATICOOK
Adresse : 1000, rue Child, Coaticook

 

18h – Retour express à l’hôtel pour se changer en vue de notre repas croisière sur le lac Memphrémagog. C’est un lac de 42 km de long à cheval entre le Québec et le Vermont. Comme le Loch Ness en Écosse, on rapporte la présence d’un monstre mythique dans ses eaux… Nous, on ne l’a pas croisé en tout cas !

Nous avions rendez-vous à 18h30 au quai pour l’embarquement et s’est ensuite vers 19h que nous avons pris le large. Après avoir bu un cocktail de bienvenue, nous nous sommes dirigés vers notre table idéalement placée près de la fenêtre. Tout au long du repas, il est possible de se promener à l’extérieur et prendre un premier verre sur le pont. Pour le menu, on le sélectionne à l’avance lors de la réservation , il est assez recherché et il y a des options pour les végétariens. La croisière a duré environ 3h30 et les plats sont à bons intervalles de façon à ce que le service dure le plus longtemps possible. Le repas était accompagné d’un duo musical qui reprenait des chansons connues façon lounge, c’était très agréable. J’ai même eu droit à une petite dédicasse d’anniversaire !

 

escapade-memphremagog-02

escapade-memphremagog-04

escapade-memphremagog-05

escapade-memphremagog-01

Au cours du repas, un spectacle d’eau, son et lumière est normalement prévu, si les conditions le permettent, malheureusement dans notre cas le spectacle a été annulé donc on ne pourra pas te dire comment c’était. À savoir que ce type de repas croisière se présente sous plusieurs formes (brunch, déjeuner, dîner) et que les prix varient d’une formule à l’autre.

23h30 – C’était vraiment une belle soirée, on a traversé une bonne partie du lac Memphrémagog ce qui nous a permis d’admirer les magnifiques maisons qui se trouvent au bord du lac. En plus, ce soir-là c’était la pleine lune et son reflet dans l’eau était tout simplement sublime.

 

ESCAPADES MEMPHRÉMAGOG
Durée de la croisière : entre 3 et 4 heures
Tarif : de 74 à 114 $
Adresse : 2400 Rue Principale O, Magog

 

Nous sommes ensuite retournés à l’hôtel et comme je ne voulais pas que mon anniversaire se termine, on a filé au bar de l’Estrimont pour un dernier verre en amoureux. Mention spéciale pour le bartender qui nous a concocté des cocktails sur mesure de folie !

Jour 3

7h15 – On n’avait pas eu assez de temps la veille donc on a décidé de se lever à 6h45 le dimanche pour pouvoir se rendre au Mont Pinacle. Ce mont fait partie de la chaîne des Appalaches et il est possible d’y grimper en un peu moins d’une heure. C’est un des derniers massifs encore à l’état sauvage près de Montréal et la vue qui s’offre à nous une fois en haut est juste à couper le souffle (enfin le notre parce que le vent lui il était plutôt déchaîné ce jour-là). Pour commencer la randonnée, tu peux te garer à l’ancienne caserne du village de Baldwin, ensuite il te suffira de continuer sur la route principale sur quelques mètres et tu verras l’entrée du sentier sur ta droite. Emprunte les chemins 1, 2 puis 3 pour monter, pour descendre tu peux faire une boucle en empruntant le chemin 1. On se retrouve alors au cœur de la forêt, c’est magnifique. On te conseille d’y aller le plus tôt possible, car on a croisé beaucoup de monde en redescendant. La vue est belle, mais si c’est pour en profiter avec 40 personnes autour c’est moins bien !

mont-pinacle-02

mont-pinacle-01

MONT PINACLE
Durée de la balade : entre 1h30 et 2h
Tarif : gratuit
Adresse : 1883 chemin May, Coaticook

 

10h – Après l’effort, le réconfort ! On est ensuite retournés à l’Estrimont pour bruncher ! Nous, on adore les brunchs sous forme de buffet et c’est justement ce que propose l’Estrimont. Donc non seulement on peut manger à volonté, mais en plus il y a énormément de choix. Des crêpes, des gaufres, des omelettes, du bacon, du fromage, du saumon, des tartes aux fruits et même des guimauves à tremper dans une fondue au chocolat ! Bon j’arrête là, mais tu as compris, le brunch de l’Estrimont est une tuerie ! Si on avait réussi à perdre quelques calories durant la promenade du matin, on a tout repris dans l’heure qui a suivi…

12h – Ce gros repas était parfait pour ce qui allait suivre. Les Cantons-de-l’Est sont connus pour leur célèbre route des vins. On n’a évidemment pas pu tester tous les vignobles, mais nous avons fait 3 domaines sur les 22 et ils étaient tous très différents.

Le Vignoble de la Bauge

Un domaine familial réparti entre 5 frères avec chacun sa spécialité. Le vignoble est vraiment grand et possède un parc animalier où on peut voir des cerfs, des lamas, des sangliers ou encore des émeus. Le Vignoble de la Bauge se veut familial et à la portée de tous. Donc que tu sois grand amateur de vin ou simple curieux tu y seras le bienvenu.

À notre arrivée, on nous a servi un cocktail à base de vermouth (fait au vignoble) et de thé glacé à la pêche, le tout dans un verre rempli de glaçons. C’était frais et délicieux. Le cocktail d’été par excellence. Ce qu’on a beaucoup aimé au Vignoble de la Bauge, c’est leur concept de dégustation polysensorielle. Une dégustation de leur vin rosé qui fait appel à nos 5 sens. Si tu veux savoir ce que le toucher ou encore l’ouïe peut bien avoir à faire là-dedans, on te conseille d’aller voir par toi-même. En plus, la dégustation se passe dans une terrasse en plein milieu des vignes, c’est juste canon !

Si tu veux aussi manger, le domaine propose une dégustation Prestige qui te permet de goûter aux produits de leur élevage en les associant à leurs vins. Il y a aussi une magnifique grange dans le vignoble où sont organisés des mariages pour une ambiance à la fois bohème et rustique.

À l’avenir le Vignoble de la Bauge produira son propre vin biologique, on approuve complètement.

 

LE VIGNOBLE DE LA BAUGE
Adresse : 155, avenue des Érables, Brigham
Tarif de la dégustation polysensorielle : 10 $ par personne
Dégustation Prestige : 17,25 $ par personne

labruge-vignoble

Le Domaine des Côtes d’Ardoise.

C’est le vignoble le plus ancien du Québec. Bien qu’un peu plus classique, ce domaine a la particularité d’accueillir une exposition de sculpture dans son jardin tout proche des vignes.

Nous avons dégusté une dizaine de vins (en petite quantité je te rassure) et on en retient deux en particulier : le vin de glace qui était délicieux et leur rosé qui a le goût de la barbe à papa, c’est assez incroyable !

On était aussi contents de pouvoir gouter à leur cidre, de quoi réveiller les papilles bretonnes d’Alexeï.

 

LE DOMAINE DES CÔTES D’ARDOISE
Adresse : 879, rue Bruce, (Route 202), Dunham
Tarif de la dégustation (vins et cidres) : 10 $ par personne

ardoise-vignoble

Le Vignoble de l’Orpailleur

Pour l’adresse suivante, tu n’auras pas à conduire longtemps puisque le prochain domaine se trouve à 3 minutes du précédent.

Si tu penses que la route des vins consiste en une succession de vignobles qui se suivent et se ressemblent, détrompe-toi ! Ce grand domaine propose des visites guidées (visite Initiation) d’une heure où on nous parle de l’histoire du vignoble, des cépages utilisés et de la récolte du raisin. Après un petit tour dans les vignes, la visite se poursuit à l’intérieur puis se termine par un court film explicatif et la dégustation des vins.

Si tu aimes les visites un peu plus originales, tu peux participer à la visite Effervescence qui nous apprend l’art du sabrage d’une bouteille et nous permet de tenter l’expérience par soi-même ! J’ai bien sûr laissé l’honneur à monsieur pour ce petit exercice.

 

LE VIGNOBLE DE L’ORPAILLEUR
Adresse : 1086 rue Bruce, Dunham
Tarif de la visite Initiation : 10 $ par personne 
Visite Effervescence : 15 $

orpailleur

hiver-ete

 

Une fois de plus, nous avons passé un weekend de rêve dans les Cantons-de-l’Est. On se rend compte que malgré tout ce qu’on a déjà fait dans la région, il y a encore beaucoup à découvrir : les champs de lavande, Foresta Lumina, la route des bières, le parc national du Mont Mégantic et j’en passe. Tu l’auras compris, impossible de s’ennuyer !

La position centrale de l’Estrimont en plein coeur des Cantons-de-l’Est permet de bénéficier d’une situation idéale à bonne distance de tous les principaux points d’intérêts.

Réserve-toi quand même une journée pour profiter pleinement de l’hôtel et de ses infrastructures.

Les blogueurs de Our American Dream

Our American Dream

« Une sudiste et un breton à plus de 7 000 kilomètres de chez eux sur le continent américain. Nous avons connu les 4 saisons du Québec, un été caniculaire, un automne coloré, un hiver tout blanc et un printemps… pluvieux ! On a aussi pas mal voyager : du Costa Rica à Tadoussac, en passant par Boston ou encore Ottawa. On a exploré de nombreux endroits au Québec et pourtant il en reste encore tellement. On vit la vie à la montréalaise, en participant à ses nombreux événements et festivités. On commence à gérer le « parler québecois » et on comprend maintenant presque toutes les expressions. »

Découvrez les images et les récits de voyage d’Our American Dream sur leur site web, sur Facebook et Instagram.